Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Jeu des Pronostics - 2020
Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 EmptyAujourd'hui à 0:00 par Greg

» Festivals 2020
Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 EmptyHier à 22:30 par snockot

» Charrues 2020
Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 EmptyLun 9 Déc 2019 - 19:21 par GwennAdu

» Vous regardez quoi ?
Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 EmptyLun 9 Déc 2019 - 16:36 par AROBTTH

» L'art délicat de la reprise...
Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 EmptyMar 3 Déc 2019 - 16:27 par Rvq

Site non off
Site non off
Statistiques
Nous avons 1998 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Nico

Nos membres ont posté un total de 65191 messages dans 2032 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 296 le Mar 16 Avr 2013 - 12:29
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Social

Bob Dylan [Glenmor]

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Matt Le Ouf le Mar 24 Juil 2012 - 11:45

non c est la faute de Dylan c est lui qui réclame 1 million d'euros pour entretenir ce mythe du mec inaccessible
Je suis d'accord pour dire que c'est n'importe quoi de demander 1 million pour ça, après personne ne les a obligé à le prendre Surprised

et c est pas la faute de Quignon et Toux si c equ'il fait maintenant c est de la merde

Tout a fait d'accord, mais c'est de leur faute s'il a fait sa merde aux charrues, ils ont forcément vu des concerts en repérage avant, et ils savaient forcément que ça ne pouvait pas coller avec le public des charrues, donc assouvir un rêve de gosse sur le dos de 50 000 personnes, pour moi c'est une faute professionnelle...
Matt Le Ouf
Matt Le Ouf
Langue pendue
Langue pendue

Nombre de messages : 263
Age : 37
Localisation : A 20 km de carhaix
Date d'inscription : 19/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rockfanch le Mar 24 Juil 2012 - 12:39

Je tiens à préciser que le cachet était de 400.000 €. Une abération tout de même, mais je rappelle qu'on est un forum breton et pas marseillais :p

Vu les prestations de Lou Reed et Bob Dylan j'espère que les programmateurs vont arrêter les frais l'an prochain sur les vieilles légendes croulantes... Par contre Paul McCartney c'est quand vous voulez les gars!
rockfanch
rockfanch
Petit Gourou
Petit Gourou

Masculin Nombre de messages : 8243
Age : 29
Localisation : Pontivy / Lorient
Emploi : Etudiant (si, si c'est un emploi)
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 29/07/2005

http://rockfanch.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rock2british le Mar 24 Juil 2012 - 12:46

Ah ouais la troisième chanson c'était things have changed ? ^^ Putain je me disais bien qu'elle me disais quelque chose ! Putain dur de pas reconnaître une de ses chansons favorites du bonhomme scratch
rock2british
rock2british
Moulin à parole
Moulin à parole

Masculin Nombre de messages : 2503
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Matt Le Ouf le Mar 24 Juil 2012 - 12:47

Je tiens à préciser que le cachet était de 400.000 €. Une abération tout de même, mais je rappelle qu'on est un forum breton et pas marseillais :p
Effectivement, j'ai repris le chiffre donné par rock2british sans vérifier...

Vu les prestations de Lou Reed et Bob Dylan j'espère que les programmateurs vont arrêter les frais l'an prochain sur les vieilles légendes croulantes
Sinon dans les vieilles légendes, pour l'avoir vu en 2008 à Werchter, Neil Young a encore de beaux restes
Matt Le Ouf
Matt Le Ouf
Langue pendue
Langue pendue

Nombre de messages : 263
Age : 37
Localisation : A 20 km de carhaix
Date d'inscription : 19/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par blueman le Mar 24 Juil 2012 - 19:11

Je n’y aurai jamais pensé, et pourtant... Pourtant tout était bel et bien déjà là, en germe, mais déjà là : la nature humaine probablement. Malgré cela, la surprise n’en fut pas moins déboussolante, choquante même ; mais est-il possible de s’en défendre quand il y a, semble t-il, unanimité ? La vindicte fut cinglante, l'opprobre jeté, la foule huant dès les premières notes : Bob Dylan déclaré persona non grata à Kerampuilh. Indéfendable dit-on et précisément c’est en cela que le bas blesse car les raisons, les justifications sont tout bonnement absentes.

Il y a eu d’emblée incompréhension, à l’heure des écrans devenus plus grands que les fenêtres de nos habitations, quand le poète se lève et dit « fermez vos yeux, ouvrez vos cœurs, écoutez moi » les gens passent leur chemin, las de ne pas le voir. Est-ce une surprise ? Malheureusement non, davantage un dur retour à la réalité qui est pourtant généralement tenue bien à l’écart de Carhaix ces quatre jours de fête durant. Pour beaucoup, dire « j’y étais, je l’ai vu » aurait suffit mais là, privés de télévision, privés du sens aujourd’hui primordial, prépondérant, ce fut tout bonnement insupportable. L’occasion était belle pourtant, s’allonger dans l’herbe, à bonne distance pour pouvoir étendre nos jambes engourdies par les rares heures de repos ; laisser nos yeux brûlés par le soleil de plomb se reposer ; écouter le vieil homme nous chanter ses classiques intemporels égrenés au cours d’un demi-siècle d’activisme. De sa tendre jeunesse, où le disciple de Guthrie se dressait contre le monde, contre les guerres, contre la réaction et l’injustice il n’en a que peu gardé, épuisé sans doute de voir que rien ne change contrairement au constat qu’il croyait faire à vingt et quelques printemps : la guerre est finie, comme dirait un autre grand engagé. Alors depuis le milieu des années soixante, il se cache, se dissimule dans le mystère, donne par choix, refuse le vol général : on le sait. Il aura d’ailleurs largement puisé dans cette période de retournement de sa vie, de refonte de ses perspectives personnelles, cet âge où le mystère s’est imposé en lui face au désarroi, ce sont ces chansons qu’il nous a majoritairement jouées ce week-end : qui l’a su ? Dylan a traversé le siècle, avec le siècle, mais depuis que sa vieillesse est là, depuis qu’il a fait le choix de mourir sur scène, il cherche, creuse, s’insinue toujours plus profondément dans la tradition, dans cette musique déjà présente en son enfance : le futur ne sera meilleur qu’à condition d’éclairer le présent par le passé : on le sait. Sa voix, elle aussi à subit le temps, trop de choses à dire, à chanter, à dénoncer, à clamer pour pouvoir se taire : on le sait. Ou du moins quiconque s’intéresse, encore aujourd’hui, à Dylan, comprend cette nouvelle nécessité de puiser dans l’héritage, de constamment le remodeler. À quoi bon rejouer « Like a Rolling Stone » ou « All along the watchtower » comme dans les années soixante, ces titres font partis de l’héritage commun, ils sont donc utilisé comme tels, des grilles d’accord sans cesse à renouveler ; en somme Dylan considère son oeuvre avec humilité, rien de plus qu’une vieille grille de blues. Mais le public n’écoutait pas ou du moins ne l’a pas entendu, au sens le plus large que l’entendement peut revêtir ; les textes clamés étaient fort connus mais il y a la barrière de la langue, à qui la faute ? Les mélodies étaient ré-interprétées : un musicien qui n’a de cesse d’avancer ne peut être autrement, ce n’est pas aujourd’hui que le Zim deviendra conservateur : mais qui pour lui jeter la pierre ? La majorité, voilà le drame. Un jour un homme traita le poète, en plein concert, de Judah, ce dimanche c’était la foule entière ; et pourtant en 1966 Dylan opérait une révolution essentielle pour la musique. Alors pourquoi ? Je n’en ai qu’une vague idée, le monde est ainsi fait ; ou peut être, cette idée vague est-elle trop effrayante ; las moi aussi, je ne m’épancherai pas sur ce point : trop à dire.

Ce dimanche, Dylan m’a donc conquis et pourtant je ne partais pas sans appréhension, la rumeur le précédait mais fallait-elle l’entendre ? Rien de moins sur. Ce qu’il fallait en revanche écouter inlassablement ce sont ces derniers disques « Time Out of Mind », « Love and Theft » et « Modern Times » car voilà où se situe le Dylan d’aujourd’hui : en phase avec lui-même ; en phase avec l’Histoire. Ces trois disques sont parmi ce qu’il a écrit de meilleur mais surtout ils sont la clef pour percer son présent. Davantage que de faire connaître exhaustivement ses compositions - il n’y eut d’ailleurs que quatre chansons extraites de ces albums joués au festival - leur sonorité globale, la convergence du propos malgré des choix de productions hétérogènes sont la condition sine qua non pour comprendre ce qu’il nous a offert ce dimanche. Se rendre compte, et cela contrairement à l’opinion générale, à quel point Dylan demeure la voix du peuple, ses cris mais aussi son apaisement, sa souffrance mais aussi son recueillement : Dylan ne veut pas être un artiste posé sur un piédestal, il est davantage l’inlassable artisan chargé de rappeler au présent où il doit trouver sa source originelle. Dylan est d’Amérique et d’ailleurs : une musique d'apatrides. Dimanche, il a chanté pour nous, poussant sur sa voix comme jamais je ne l’aurai imaginé, il a fait preuve d’une aisance incroyable au piano, bien loin de la redite et du réchauffé, Dylan était lui-même, jouait avec des musiciens qu’il aime, des plans qu’il adore, son piano swinguait, ses doigts créaient littéralement. Dimanche il a chanté l’amour et la mort, la mémoire à ne pas insulter et l’avenir à chérir, il a chanté pour le respect, pour l’humain et contre l’avidité, contre l’ignorance mortifère, contre le rejet de plus en plus général de la morale mais cela qui l’a entendu ?

Cette semaine, retour à la normale, les écrans vont se rallumer, et finalement Dylan, sans le savoir, après avoir livrer une performance dont il peut être heureux, aura perdu la bataille : ce qu’il combat depuis un demi-siècle a vaincu encore une fois.
blueman
blueman
Grand causeur
Grand causeur

Masculin Nombre de messages : 777
Age : 31
Localisation : Paris
Emploi : Gentilhomme de fortune
Date d'inscription : 01/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par darkmoutarde le Mar 24 Juil 2012 - 21:30

Arrête un peu, Bob Dylan fait une tournée pour avoir de l'argent et c'est tout !
Il a 71 ans et en a rien fichtre de l'opinion public, il vient sans dire bonjour et part sans dire au revoir. Il fait son caprice en changeant son horaire de passage et refuse toute captation vidéo.
De plus il n'a fait aucun effort de communion avec le public, il est juste arrivé a Carhaix, fait son set et est rentré chez lui.
darkmoutarde
darkmoutarde
Ch'tit timide
Ch'tit timide

Nombre de messages : 119
Age : 106
Date d'inscription : 18/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rockfanch le Mar 24 Juil 2012 - 21:39

Bob Dylan fait une tournée pour avoir de l'argent et c'est tout !

Jsuis pas forcément d'accord avec ça ... Sinon il ferait BEAUCOUP BEAUCOUP de dates et pourtant il sélectionne pas mal ses sorties si j'ai bien compris.
rockfanch
rockfanch
Petit Gourou
Petit Gourou

Masculin Nombre de messages : 8243
Age : 29
Localisation : Pontivy / Lorient
Emploi : Etudiant (si, si c'est un emploi)
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 29/07/2005

http://rockfanch.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par blueman le Mar 24 Juil 2012 - 21:51

darkmoutarde a écrit:Arrête un peu, Bob Dylan fait une tournée pour avoir de l'argent et c'est tout !
Il a 71 ans et en a rien fichtre de l'opinion public, il vient sans dire bonjour et part sans dire au revoir. Il fait son caprice en changeant son horaire de passage et refuse toute captation vidéo.
De plus il n'a fait aucun effort de communion avec le public, il est juste arrivé a Carhaix, fait son set et est rentré chez lui.


Rolling Eyes

"Never Ending Tour" si tu y connaissais quelque chose tu aurais compris que s'il y a une tournée dont le principe n'est pas question de rente c'est celle ci. Le type a soixante et onze ans enchaine pas loin de 100 dates par an depuis 25 ans, tu comprendras que le temps de le dépenser ce fric il ne l'a pas. En plus, 400 000 euros certes ça te paraît beaucoup mais pour une telle légende, c'est bon marché : trois fois moins que Springsteen ou que Bowie quand ce dernier tournait encore, au moins 5 fois moins que les Stones ou que Macca, sans compter les stars en mousse qui demande parfois le million.
Alors Dylan ne dit pas bonjour ni au revoir waoww c'est vrai que les chansons interprétées d'un coup d'un seul sont vachement moins bien, tu dois être ridiculement sensible pour te sentir vexé par ce genre de chose, mais par contre de voir la grande majorité de la foule siffler l'un des musiciens les plus influents du demi-siècle écoulé tu trouves pas ça irrespectueux ?
En plus c'est pas comme si c'était pas dans ses habitudes, c'est un grand classique chez Dylan et comme tu le dis, il n'en a rien à foutre de l'opinion publique, c'est pas le seul d'ailleurs, tout le monde n'est pas obligé de verser dans le panurgisme.
Visiblement t'étais pas dans les petits papiers, je crois pas que ça soit Dylan qui ait exigé le déplacement d'horaire, si quelqu'un sait par hasard exactement ce qui s'est passé ça m'intéresse, parce qu'en l'occurrence c'est pas l'information qui est arrivée à mes oreilles. Pour le refus de capter le concert, relis moi, tu auras la réponse.
Donc avant de revenir tu nous trouveras deux, trois bonnes raisons musicales de dire que ce concert était naze...
blueman
blueman
Grand causeur
Grand causeur

Masculin Nombre de messages : 777
Age : 31
Localisation : Paris
Emploi : Gentilhomme de fortune
Date d'inscription : 01/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par yé le Mar 24 Juil 2012 - 23:21

blueman a écrit: Je n’y aurai jamais pensé, et pourtant... Pourtant tout était bel et bien déjà là, en germe, mais déjà là : la nature humaine probablement. Malgré cela, la surprise n’en fut pas moins déboussolante, choquante même ; mais est-il possible de s’en défendre quand il y a, semble t-il, unanimité ? La vindicte fut cinglante, l'opprobre jeté, la foule huant dès les premières notes : Bob Dylan déclaré persona non grata à Kerampuilh. Indéfendable dit-on et précisément c’est en cela que le bas blesse car les raisons, les justifications sont tout bonnement absentes.

Il y a eu d’emblée incompréhension, à l’heure des écrans devenus plus grands que les fenêtres de nos habitations, quand le poète se lève et dit « fermez vos yeux, ouvrez vos cœurs, écoutez moi » les gens passent leur chemin, las de ne pas le voir. Est-ce une surprise ? Malheureusement non, davantage un dur retour à la réalité qui est pourtant généralement tenue bien à l’écart de Carhaix ces quatre jours de fête durant. Pour beaucoup, dire « j’y étais, je l’ai vu » aurait suffit mais là, privés de télévision, privés du sens aujourd’hui primordial, prépondérant, ce fut tout bonnement insupportable. L’occasion était belle pourtant, s’allonger dans l’herbe, à bonne distance pour pouvoir étendre nos jambes engourdies par les rares heures de repos ; laisser nos yeux brûlés par le soleil de plomb se reposer ; écouter le vieil homme nous chanter ses classiques intemporels égrenés au cours d’un demi-siècle d’activisme. De sa tendre jeunesse, où le disciple de Guthrie se dressait contre le monde, contre les guerres, contre la réaction et l’injustice il n’en a que peu gardé, épuisé sans doute de voir que rien ne change contrairement au constat qu’il croyait faire à vingt et quelques printemps : la guerre est finie, comme dirait un autre grand engagé. Alors depuis le milieu des années soixante, il se cache, se dissimule dans le mystère, donne par choix, refuse le vol général : on le sait. Il aura d’ailleurs largement puisé dans cette période de retournement de sa vie, de refonte de ses perspectives personnelles, cet âge où le mystère s’est imposé en lui face au désarroi, ce sont ces chansons qu’il nous a majoritairement jouées ce week-end : qui l’a su ? Dylan a traversé le siècle, avec le siècle, mais depuis que sa vieillesse est là, depuis qu’il a fait le choix de mourir sur scène, il cherche, creuse, s’insinue toujours plus profondément dans la tradition, dans cette musique déjà présente en son enfance : le futur ne sera meilleur qu’à condition d’éclairer le présent par le passé : on le sait. Sa voix, elle aussi à subit le temps, trop de choses à dire, à chanter, à dénoncer, à clamer pour pouvoir se taire : on le sait. Ou du moins quiconque s’intéresse, encore aujourd’hui, à Dylan, comprend cette nouvelle nécessité de puiser dans l’héritage, de constamment le remodeler. À quoi bon rejouer « Like a Rolling Stone » ou « All along the watchtower » comme dans les années soixante, ces titres font partis de l’héritage commun, ils sont donc utilisé comme tels, des grilles d’accord sans cesse à renouveler ; en somme Dylan considère son oeuvre avec humilité, rien de plus qu’une vieille grille de blues. Mais le public n’écoutait pas ou du moins ne l’a pas entendu, au sens le plus large que l’entendement peut revêtir ; les textes clamés étaient fort connus mais il y a la barrière de la langue, à qui la faute ? Les mélodies étaient ré-interprétées : un musicien qui n’a de cesse d’avancer ne peut être autrement, ce n’est pas aujourd’hui que le Zim deviendra conservateur : mais qui pour lui jeter la pierre ? La majorité, voilà le drame. Un jour un homme traita le poète, en plein concert, de Judah, ce dimanche c’était la foule entière ; et pourtant en 1966 Dylan opérait une révolution essentielle pour la musique. Alors pourquoi ? Je n’en ai qu’une vague idée, le monde est ainsi fait ; ou peut être, cette idée vague est-elle trop effrayante ; las moi aussi, je ne m’épancherai pas sur ce point : trop à dire.

Ce dimanche, Dylan m’a donc conquis et pourtant je ne partais pas sans appréhension, la rumeur le précédait mais fallait-elle l’entendre ? Rien de moins sur. Ce qu’il fallait en revanche écouter inlassablement ce sont ces derniers disques « Time Out of Mind », « Love and Theft » et « Modern Times » car voilà où se situe le Dylan d’aujourd’hui : en phase avec lui-même ; en phase avec l’Histoire. Ces trois disques sont parmi ce qu’il a écrit de meilleur mais surtout ils sont la clef pour percer son présent. Davantage que de faire connaître exhaustivement ses compositions - il n’y eut d’ailleurs que quatre chansons extraites de ces albums joués au festival - leur sonorité globale, la convergence du propos malgré des choix de productions hétérogènes sont la condition sine qua non pour comprendre ce qu’il nous a offert ce dimanche. Se rendre compte, et cela contrairement à l’opinion générale, à quel point Dylan demeure la voix du peuple, ses cris mais aussi son apaisement, sa souffrance mais aussi son recueillement : Dylan ne veut pas être un artiste posé sur un piédestal, il est davantage l’inlassable artisan chargé de rappeler au présent où il doit trouver sa source originelle. Dylan est d’Amérique et d’ailleurs : une musique d'apatrides. Dimanche, il a chanté pour nous, poussant sur sa voix comme jamais je ne l’aurai imaginé, il a fait preuve d’une aisance incroyable au piano, bien loin de la redite et du réchauffé, Dylan était lui-même, jouait avec des musiciens qu’il aime, des plans qu’il adore, son piano swinguait, ses doigts créaient littéralement. Dimanche il a chanté l’amour et la mort, la mémoire à ne pas insulter et l’avenir à chérir, il a chanté pour le respect, pour l’humain et contre l’avidité, contre l’ignorance mortifère, contre le rejet de plus en plus général de la morale mais cela qui l’a entendu ?

Cette semaine, retour à la normale, les écrans vont se rallumer, et finalement Dylan, sans le savoir, après avoir livrer une performance dont il peut être heureux, aura perdu la bataille : ce qu’il combat depuis un demi-siècle a vaincu encore une fois.

j ai même pas envie de te lire ça n'en vaut pas la peine (je ne le ferai pas), tu le dis d'ailleurs dans les 2 1ères lignes, on va pas non plus en faire un dylangate, là c est juste une question de bon sens
yé
Grande gueule
Grande gueule

Masculin Nombre de messages : 4431
Age : 37
Localisation : Carhaix - Laval
Date d'inscription : 26/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Apiq72 le Mar 24 Juil 2012 - 23:38

Personnellement, tout en sachant qu'il a toujours eu une attitude assez particulière avec tout le monde il y a des limites.

-Physiquement sa voix est usée, et je suis d'accord avec toi Blueman pour ce qui est du "Dylan des derniers albums". Cependant, il y a des limites, quand il reprend ses standards, un artiste se doit de les respecter. Et son attitude la dessus était pas top.

-Le changement d'horaire, ça fait partie de ce que je disais sur l'attitude. Au bout d'un moment, on se demande si il ne fait pas ça juste pour faire parler de lui ou pour amuser la galerie ou si il est sérieux. Ou si il cherche à énerver ce que tu appelles "l'opinion publique" pour s'amuser.

-Sur scène il ne fait pas d'efforts et se planque derrière un piano. Un artiste se doit d'être au premier rang. Tu me diras qu'il a fait 2 chansons debout. Mais ça coute quoi de foutre un piano au milieu et devant. Personnellement je ne pense pas que ça soit de l'humilité par rapport aux autres musiciens. Encore une fois, Dylan sème le trouble. Penser qu'il faut faire des efforts et avoir une attitude qui impose le respect ça n'est pas être condescendant envers cette légende qu'est Bob Dylan. Il y a une manière de se comporter qu'il n'a pas choisi d'adopter et je trouve ça personnellement extrèmement dommage. Vraiment.

- Alors les question qui surgissent lorsqu'on sort de ce concert de Dylan c'est:
Est-ce qu'il fait exprès de troubler son public? C'est ça son nouveau message, regardez moi je suis encore la pour remuer les lignes de la bienséance? Je ne sais vraiment pas quoi en penser.

La musique et le théâtre sont deux choses différentes même si concert et mise en scène se touchent. Quand je suis sorti du concert de Dylan aux charrues j'étais plus triste et interrogatif que déçu. Certes, c'est une légende, il ne salue personne, c'est une chose il n'est pas le seul.

Je ne pense pas que tu ais raison en disant que "l'opinion publique" se fout de Dylan. Il ne faut pas en faire des caisses. Les "vieux" de 50-60 ans qui sortaient de ce concert étaient dans le même état que moi. Le spectacle était incompréhensible. Si Dylan a quelque chose à dire, qu'il règle son micro et qu'il nous laisse le voir parceque si l'intention est la, la manière de faire obscure.
Apiq72
Apiq72
Langue pendue
Langue pendue

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 26
Localisation : Tours
Emploi : Etudiant
Loisirs : Le trapèze
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par blueman le Mer 25 Juil 2012 - 0:18

yé a écrit:
blueman a écrit:[...]

j ai même pas envie de te lire ça n'en vaut pas la peine (je ne le ferai pas), tu le dis d'ailleurs dans les 2 1ères lignes, on va pas non plus en faire un dylangate, là c est juste une question de bon sens


Merci de cette excellente participation yé, reviens nous voir quand tu auras quelque chose à dire sur la musique Wink


À Apiq72, je comprends clairement que certains aient pu être déçu, après l'attitude du public était vraiment choquante je trouve, tant de mépris et d'ignorance ça me rend malade et d'ailleurs ça se ressent ici aussi (et je ne m'adresse pas du tout à toi ici bien au contraire) personne n'a parlé de musique, ce qui ressort c'est qu'il n'a pas dit bonjour, qu'on ne l'a pas vu et que les gens n'y connaissent que dalle à Dylan (pour preuve l'étonnement face à la voix et la non-reconnaissance des tubes). Comme dit par Toto précédemment on a une grosse pensée pour les grattes papiers qui ont entendu des chansons de Tempest, encore du bon boulot les gars, faut pas s'étonner après que les lecteurs soient sourds.

Pour ce qui est de sa voix, je l'aime comme ça (forcément j'adore Tom Waits), elle ne me choque pas et je ne pensais pas qu'il pouvait la pousser encore autant. Pour ce qui est du respect des standards, je ne suis pas d'accord avec toi, dans le sens où je préfère largement une ré-interprétation comme ce fut le cas dimanche, que de la roue libre comme on peut en écouter sur le live à Budokan par exemple. Au passage, dimanche j'ai entendu plein de gens dire que c'était mieux avant, une seule réponse possible : gros LOL.

Son attitude sur scène, la mise en scène et le respect de l'opinion sont pour moi des composantes externes à la bonne qualité d'un concert, mais je comprends ton point de vue. Quand je juge un concert c'est à 95% sur la musique que j'entends mais je conçois que pour beaucoup, en l'occurrence aux charrues, le spectacle soit important, je trouve ça dommage mais c'est ainsi.



Dernière édition par blueman le Mer 25 Juil 2012 - 0:25, édité 1 fois
blueman
blueman
Grand causeur
Grand causeur

Masculin Nombre de messages : 777
Age : 31
Localisation : Paris
Emploi : Gentilhomme de fortune
Date d'inscription : 01/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rockfanch le Mer 25 Juil 2012 - 0:21

Prenons un autre exemple de quelqu'un qui a fait bouger les consciences au même moment que Dylan. Peut être moins d'ailleurs je connais pas bien ce qu'elle a fait : Joan Baez. Son concert aux Charrues a été un moment magique pour beaucoup elle a fait asseoir tout le public et a ... parler au public aussi.

J'ai trouvé ce concert absolument honteux. J'espère que leur trip Papy Rockeur c'est terminé maintenant, parce que là ça suffit l'arnaque.
rockfanch
rockfanch
Petit Gourou
Petit Gourou

Masculin Nombre de messages : 8243
Age : 29
Localisation : Pontivy / Lorient
Emploi : Etudiant (si, si c'est un emploi)
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 29/07/2005

http://rockfanch.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Apiq72 le Mer 25 Juil 2012 - 0:30

D'accord avec toi pour l'attitude du public.
Pour ce qui est de sa voix on est pas d'accord mais bon c'est pas non plus très grave de pas être d'accord la dessus.

Personellement je n'allais pas le voir pour écouter le Dylan de 1965. Autant j'ai adoré le concert de Lou Reed l'an dernier. Autant celui ci m'a déçu alors que des gens ont rapprochés les deux prestations et les deux artistes ont (il me semble) le même age. Il manquait quelque chose.

Ah oui je voulais réagir sur la réinterprétation des titres. Je n'ai reconnu Highway 61 qu'au bout de 2 minutes et j'ai trouvé ça dommage. Pareil pour pas mal de titres (hors derniers albums).

Finalement concert sans surprises mais obscure. Un Neil Young l'an prochain je plussoie.
Apiq72
Apiq72
Langue pendue
Langue pendue

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 26
Localisation : Tours
Emploi : Etudiant
Loisirs : Le trapèze
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Rockeur le Mer 25 Juil 2012 - 0:32

Au final De Caunes avait vu juste...
Rockeur
Rockeur
Grand causeur
Grand causeur

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 25
Localisation : Vienne/Lyon
Date d'inscription : 03/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rockfanch le Mer 25 Juil 2012 - 0:40

On pourrait pas avoir Jack White ou Josh Homme ou Dave Grohl ... Histoire de voir un Dieu du rock un peu vivant quoi Smile
rockfanch
rockfanch
Petit Gourou
Petit Gourou

Masculin Nombre de messages : 8243
Age : 29
Localisation : Pontivy / Lorient
Emploi : Etudiant (si, si c'est un emploi)
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 29/07/2005

http://rockfanch.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par yé le Mer 25 Juil 2012 - 9:55

blueman a écrit:
yé a écrit:
blueman a écrit:[...]

j ai même pas envie de te lire ça n'en vaut pas la peine (je ne le ferai pas), tu le dis d'ailleurs dans les 2 1ères lignes, on va pas non plus en faire un dylangate, là c est juste une question de bon sens


Merci de cette excellente participation yé, reviens nous voir quand tu auras quelque chose à dire sur la musique Wink



c est bien mais là à défendre dylan tu vires un peu en ridicule

en même temps t'as pas le choix, ça colle bien à ton image du forum: aller contre l'avis général avec juste ce qu'il faut de condescendance...
J'avour que tu remplis ce rôle à merveille
yé
Grande gueule
Grande gueule

Masculin Nombre de messages : 4431
Age : 37
Localisation : Carhaix - Laval
Date d'inscription : 26/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par blueman le Mer 25 Juil 2012 - 10:30

Enfin t'es rigolo ça fait deux jours que hormis hurler tu fais rien, ni commentaire ni avis (subjectivo-persono-opinionesque) en vue. J'écris un pavé tu réponds que tu ne le liras pas et tu continues à faire des commentaires à son sujet donc question ridicule tu te poses là.

J'ai en plus jamais dis que c'était le concert de l'année mais voilà j'ai passé un bon moment, musicalement le concert tenait la route et les réactions du public ont été lamentable. T'es pas capable de nous sortir quoi que ce soit pour justifier ta haine ou plutot si que Dylan n'a pas dis bonjour : merci quoi !
blueman
blueman
Grand causeur
Grand causeur

Masculin Nombre de messages : 777
Age : 31
Localisation : Paris
Emploi : Gentilhomme de fortune
Date d'inscription : 01/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par yé le Mer 25 Juil 2012 - 11:54

je n'ai rien dit car je ne voulais pas faire doublon avec certains topics, j'ai les mêmes arguments que ceux qui n'ont pas aimé


content?

non évidemment pas tu ne vas pas t'empêcher de répondre

EDIT: ah ouais sinon j'oubliais, oui j'ai la haine contre Dylan, pourquoi devrais-je m'expliquer, toujours argumenter etc etc
la société t'as bien rattrapé: on t'a appris dès ta plus tendre enfance à expliquer ce que t'avais à dire pour te faire croire que ton avis comptait etc etc

Bref, t'es bien comme tout le monde (contrairement à ce que tu crois) bien dans les cases, bien dans le formatage...Mais t'as de la "chance" tu t'exprimes bien

donc ouais je dis merde à Dylan et ça me va bien
yé
Grande gueule
Grande gueule

Masculin Nombre de messages : 4431
Age : 37
Localisation : Carhaix - Laval
Date d'inscription : 26/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par kiki n'en veut le Mer 25 Juil 2012 - 13:01

Une petite anecdote sur dit l'âne qui a son importance et montre bien le dedain du mec...
il est arrivé dans un gros bus noir par l'entrée VIP et a descendu le chemin au plus près possible des loges artistes.
Une fois presque en bas MONSIEUR a refusé de sortir du bus sous pretexte qu'il y avait trop de bruit...en même temps dans un festival il est rare que le public se taise à l'arrivée d'un artiste...
Le bus a donc été obligé de reculer jusque la sortie et de trouver un autre chemin pour rriver encore plus près de la scène...d'ou le retard de 20mn...pas une excuse,pas un bonjour pas un mot...RIEN!!!
ceci explique cela...
kiki n'en veut
kiki n'en veut
Langue pendue
Langue pendue

Nombre de messages : 165
Age : 45
Localisation : St brieuc
Emploi : ne tient pas en place
Loisirs : insomniaque...
Date d'inscription : 18/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par darkmoutarde le Mer 25 Juil 2012 - 13:59

Blueman ou l'archétype même du mec qui aime s'écouter parler et va à l'encontre de l'opinion public pour se rendre intéressant, sans ça personne l'écouterait ...
Tu peux avoir apprécier le concert de Dylan c'est ton droit et on a rien a dire,
cependant de là a défendre bec et ongles un concert honteux et un artiste a l'hypocrisie total.
Bref on se prépare a ta tirade de défense au fond de " commedia dell'Arte "
darkmoutarde
darkmoutarde
Ch'tit timide
Ch'tit timide

Nombre de messages : 119
Age : 106
Date d'inscription : 18/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Apiq72 le Mer 25 Juil 2012 - 14:15

Mais arrêtez un peu. Vous rejetez la haine que vous avez contre Dylan contre Blueman. Depuis quand c'est un délit de défendre son avis sur ce forum.
Vous remetez en question les choses personnellement alors que oui, nous ne parlions que du concert. Je trouve que le débat avant que les choses de ces derniers messages ne s'enveniment étaient plutot sain.

Sur ce, il faut à présent que ce topic reprenne son rôle premier qui est "Bob Dylan".
Apiq72
Apiq72
Langue pendue
Langue pendue

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 26
Localisation : Tours
Emploi : Etudiant
Loisirs : Le trapèze
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rockfanch le Mer 25 Juil 2012 - 14:15

Dark Moutarde : +50.

rockfanch
rockfanch
Petit Gourou
Petit Gourou

Masculin Nombre de messages : 8243
Age : 29
Localisation : Pontivy / Lorient
Emploi : Etudiant (si, si c'est un emploi)
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 29/07/2005

http://rockfanch.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par yé le Mer 25 Juil 2012 - 14:41

Dark moutarde + 10 000
yé
Grande gueule
Grande gueule

Masculin Nombre de messages : 4431
Age : 37
Localisation : Carhaix - Laval
Date d'inscription : 26/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Rockeur le Mer 25 Juil 2012 - 14:42

Je pense qu'un mec qui a eu aucune considération pour notre gueule ne devrait pas en avoir en retour...
Rockeur
Rockeur
Grand causeur
Grand causeur

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 25
Localisation : Vienne/Lyon
Date d'inscription : 03/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rockfanch le Mer 25 Juil 2012 - 14:49

Non mais bon je pense que de toute façon Blueman a fait ça pour faire son intéressant comme d'hab. Y'a qu'à lire son intervention lyrique pour se rendre compte que même s'il avait trouvé le concert nul à chier, il aurait fait mine d'aimer juste pour la contradiction.
Les Vieilles Charrues c'est un festival éclectique dont les artistes sont 99.9 % du temps heureux d'être là. Le public est là pour faire la fête, écouter de la musique... Même si parfois on a des temps beaucoup plus calmes un artiste peut être humain aussi ! On demande pas grand chose, juste un bonjour et un au revoir ça aurait sympa.
rockfanch
rockfanch
Petit Gourou
Petit Gourou

Masculin Nombre de messages : 8243
Age : 29
Localisation : Pontivy / Lorient
Emploi : Etudiant (si, si c'est un emploi)
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 29/07/2005

http://rockfanch.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rock2british le Mer 25 Juil 2012 - 15:07

Moi j'en ai surtout marre qu'on me parle de légende vivante. Quand on va voir un concert, il faut le prendre comme tel et pas le mettre dans un contexte sinon on perd son objectivité. Oui Bob Dylan est une légende vivante, Putain on le sait nom de dieu, qu'il a fait bougé les consciences et Touti Quanti .
Mais en dehors de ce contexte, moi j'ai pas vu un concert nul, un concert plutôt honnête, et c'est parce que justement vous être rentré dans cet subjectivité que vous vous êtes dis que ça allait être énorme obligatoirement. C'est un concert moyen, loin d'être fantastique et je pense qu'il a fait son Job, rien de plus. Et c'est là que justement que le bât blesse, on attendais plus que un simple Job, on attendait des envolés comme souvent il y'en à aux vieilles charrues et au final on a eut une ligne continue qui n'a pas bougé d'un yota.
Après Blueman à en partie raison, mais je trouve qu'il faut vraiment arrêté de parler que ce mec est une légende vivante, parce que moi je l'ai vraiment pas sentie, j'ai vu un vieux bonhomme avec une belle allure, qui jouait plutôt bien au piano sur des morceaux de Blues, qui avait d'être à l'aise sur son piano mais rien de plus.
Parce qu'un concert avant tout, c'est un échange avec le public .
rock2british
rock2british
Moulin à parole
Moulin à parole

Masculin Nombre de messages : 2503
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Iom le Mer 25 Juil 2012 - 15:19

rock2british a écrit:Moi j'en ai surtout marre qu'on me parle de légende vivante. Quand on va voir un concert, il faut le prendre comme tel et pas le mettre dans un contexte sinon on perd son objectivité....

Tout à fait d'accord avec toi, même si le fait d'être une légende vivante n'empêche pas de vieillir, et donc parfois d'avoir des mauvaises surprises, ça, c'est un fait.

rock2british a écrit:Mais en dehors de ce contexte, moi j'ai pas vu un concert nul, un concert plutôt honnête, et c'est parce que justement vous être rentré dans cet subjectivité que vous vous êtes dis que ça allait être énorme obligatoirement. C'est un concert moyen, loin d'être fantastique et je pense qu'il a fait son Job, rien de plus.

NON. Justement non. Alors nul, c'est ptet beaucoup, mais pas honnête non plus.
Il a fait sa musique et s'est barré. Effectivement il n'est pas le seul à l'avoir fait aux Charrues, mais là quand même.
Et côté subjectivité, je suis bien placé pour en parler, je l'avais déjà vu à Nantes ya 2 ans, et même si la voix était du même ressort, j'avais nettement mieux apprécié, car d'une, on le voyait mieux (les caméras, ça sert...) et deux, il y avait eu le minimum syndical, à savoir un bonjour et un au revoir.

rock2british a écrit:Parce qu'un concert avant tout, c'est un échange avec le public .

Tu résumes tout. Et personnellement, en petit fan que je suis de Bob Dylan, je trouve que côté échange c'était plus que léger justement.
Iom
Iom
Beau parleur
Beau parleur

Masculin Nombre de messages : 377
Age : 35
Localisation : Nantes
Emploi : Informaticien
Loisirs : Musique (guitare), aviron
Date d'inscription : 12/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Greg le Mer 25 Juil 2012 - 15:33

blueman a écrit:musicalement le concert tenait la route

Si on s'en tient juste à la musique, oui, ça tenait plutôt bien la route. Et heureusement j'en envie de dire, car le reste, au vue des demandes de la diva est tout simplement indéfendable : changement d'heure au dernier moment, pas de plans serré pour le voir sur l'écran (sympa pour ceux qui peuvent pas s'approcher...), des photographes qui ne peuvent pas faire leur boulot, ses innombrables caprices (avant, pendant et après le concert), etc, etc... (je vais pas m'étaler sur tout, mais j'ai cru comprendre que "derrière la scène", il était plus que déglingué le mec...)

blueman a écrit: et les réactions du public ont été lamentable.

Lamentable non, c'est un juste retour des choses. Le mec il fait le minimum syndicale, et se plante sur ce minimum, faut pas s'attendre à une autre réaction que ça.

Pour moi ça reste l'un des plus grands (j'hésite à dire le plus grand) artistes de ces 100 dernières années, un moment donné faut juste se rendre compte que pour certaines choses, on est complètement à côté de la plaque.

_________________
If you want to touch the sky, fuck a duck and try to fly
Greg
Greg
Grand Gourou
Grand Gourou

Masculin Nombre de messages : 3170
Age : 37
Localisation : Vendée
Emploi : Médiateur numérique
Date d'inscription : 18/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par blueman le Mer 25 Juil 2012 - 22:26

Dis donc, vous vous êtes fait plaisir à mon sujet cet après midi Rolling Eyes salut puker
Il n'empêche hormis ceux qui discutent depuis le début des réactions post-concert, vous n'êtes toujours pas capable de parler de musique, c'est bien.

Pour revenir au sujet qui nous concerne, je rejoins rock2british sur le fait qu'un des problèmes est qu'il soit considéré béatement comme une légende, certes s'en est une mais qu'en attendre ? Bah justement, là où je n'ai pas été déçu ce dimanche, c'est que je n'enviais rien de plus que ce qu'il a présenté.
Et je le répète, ce n'est pas le concert de ma vie, ni le concert de l'année, ni même celui du mois, mais j'ai passé un bon moment. Évidemment tout n'était pas parfait à commencer par Blowin', Things Have Changed ou All Along the Watchtower (mais ça qui l'a relevé ?)
Par contre j'ai trouvé musicalement qu'il était très bon, j'ai aimé le sens donné aux ré-interprétations, le fait que sa voix tienne la route et il avait un excellent backing band. Mais surtout j'ai trouvé qu'à partir de Tangled Up jusqu'à Like a Rolling Stones c'était vraiment très bon, sans faute aucune : vraiment de bonnes versions de ces chansons.

Et pour le reste, je le redit mais je m'en contre fous, ça ne rentre pas dans mon jugement : qu'il dise bonjour, qu'on le voit sur l'écran, qu'il ait fait caca ou pas avant de monter sur scène. Mais encore faudrait-il avoir lu mon avis avant de préjuger et de commenter bassement thumleft



Ps pour Yé : j'avais écris un paragraphe pour te montrer à quel point tu es un idiot, ou du moins que tu n'arrêtes pas depuis deux jours d'avoir une attitude de gamin hargneux (relis toi un peu bordel) mais comme visiblement tu as pour précepte que l'argumentation c'est un produit de la pensée unique et que tu sous entends que ça ne vaut rien, j'ai tout effacé, t'as flirté avec les cimes aujourd'hui : que dire à ça ?

Ps pour Rockfanch et Darkmoutarde : vous êtes comme les lâches derrières le grand costaud qui, quand il frappe un type, viennent donner des petits coups de pied pour pouvoir dire que vous aussi vous avez participé : minable.

Donc petite dédicace pour vous Smile



Idiot wind, blowing every time you move your mouth
Blowing down the backroads headin’ south
Idiot wind, blowing every time you move your teeth
You’re an idiot, babe
It’s a wonder that you still know how to breathe



PS plus intéressant : cette version d'idiot wind est divine, comme toutes les New York Sessions, pour tout ceux qui aiment Blood On the Tracks jetez vous sur ce bootleg, c'est souvent supérieur aux versions officielles.
blueman
blueman
Grand causeur
Grand causeur

Masculin Nombre de messages : 777
Age : 31
Localisation : Paris
Emploi : Gentilhomme de fortune
Date d'inscription : 01/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par rock2british le Mer 25 Juil 2012 - 22:46

(En dehors de la baston générale et sans rejoindre aucune des deux parties ) Très belle chanson, les arrangements sont magnifique, merci .
rock2british
rock2british
Moulin à parole
Moulin à parole

Masculin Nombre de messages : 2503
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bob Dylan [Glenmor] - Page 4 Empty Re: Bob Dylan [Glenmor]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum