Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Charrues 19
Aujourd'hui à 15:31 par 

» Festivals 2019
Hier à 21:56 par antoine bellamy

» Bilan 2018 - Top Album & Top Live
Hier à 17:41 par Le Charruteur

» News 2018 : Albums, Tournées...
Hier à 15:22 par LeoFallon

» Vous écoutez quoi ?
Hier à 9:14 par Milouze En Live

Site non off
Site non off
Statistiques
Nous avons 1973 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est euldave

Nos membres ont posté un total de 64105 messages dans 2026 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

granit, Milouze En Live,

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 296 le Mar 16 Avr 2013 - 12:29
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Social

Votre fête de la musique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Votre fête de la musique

Message par plank le Mer 27 Juin 2007 - 0:40

Bon moi, ç'a été mon 1er concert (enfin mon premier vrai concert avec une vraie scène, un vrai public, etc...). Et c'était franchement énorme.

On a formé ça un soir de cuite donc, dans un couloir. Quelques jours après, alors que j'avais un peu oublié ce projet, mon pote m'apprend qu'on peut jouer ppour la fête de la musique sur une scène, etc... Problème : on a pas de chanson, on n'a jamais répété, et on est début juin.

Deux semaines plus tard, première répé. Puis deux autres. Puis la fête de la musique.

On était censés jouer à 19h30 sur une scène sur les quais à Landerneau, mais la pluie aidant, tout est déplacé dans le Family (un ancien cinéma reconverti en salle de concert, où les Manic Street Preachers ont joué y a un moment déjà, la classe Cool... enfin j'imagine). Arrivés là-bas, au milieu d'un fracas musical causé par une centaine de gosses des écoles du coin, on nous apprend qu'on doit en fait jouer dans une maison de quartier sur les hauteurs de la ville. Comme aucun de nous n'a le permis, ni la voiture d'une connaissance dans les parages, alors on insiste, et finalement l'organisateur de la soirée est d'accord pour nous mettre à 21h, en décalant le reste des concerts.

Jusque là on boit quelques bières avec des potes, en écoutant vaguement le groupe d'accordéonistes country (enfin c'est l'impression que ça m'a laissé, qu'ils étaient assez "country"), puis on déconne avec les vieilles de la chorale qui passe juste avant nous et qui sort de scène, et on essaie avec le groupe qui passe juste après nous, et qui nous prend un peu de haut.

On finit, moi (guitare, chant et vaguement batterie), le batteur vaguement guitariste, et le tambouriniste/joueur d'harmonica (il ne sait jouer ni de l'un, ni de l'autre, m'enfin on s'en fout) par monter sur scène, dire "Bonsoir les gens" et on se rend compte que la salle est deux fois plus remplie que dix minutes plus tôt. La cause : une arrivée massive de potes et d'autres gens du lycées, passablement cuits, voire complètement. En d'autres termes, la salle est bourée. Pendant une demie-heure, ils slamment, pogotent, ou dansent, juste (bien que notre musique soit pas particulièrement violente). Cinq chansons plus tard (que des compositions, écrites et mises en place en une semaine, alors que je n'avais jamais été capable d'en écrire une seule en 5 ans), les lumières se coupent. En gros, on nous vire de scène. Pas grave, on s'est bien marré et le public (ou du moins une partie) aussi, vu l'ambiance de taré (... dans les 1ers rangs).



Je suis allé à Brest plus tard, mais rien de bien mémorable là-bas...
avatar
plank
Beau parleur
Beau parleur

Masculin Nombre de messages : 315
Age : 28
Localisation : Brest
Date d'inscription : 05/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum